Sifflements, tentatives de séduction, remarques déplacées, ou vous suit même parfois dans la rue ou bien on vous demande votre numéro de téléphone. Pour ne pas toutes les citer, voici une définition brève du harcèlement de rue.

De par mon expérience personnelle, au cours de ma vie, comme bon nombre de femmes, je me suis retrouvée confrontée à du harcèlement de rue. Ou encore récemment en allant acheter une baguette de pain à la boutique du quartier, en l’espace de 10 minutes, on m’a arrêté sur la route en me demandant mon numéro de téléphone et en me faisant des remarques déplacées tel que :

“Eh sokhna-ci viens me voir deux minutes tu es mariée? 
On peut échanger nos numéros?” 
 

tout en insistant.

Ces comportements, qui touchent principalement les femmes, se déroulent dans les espaces publics tels que la rue, les bars, les transports…
Leurs caractères répétitifs et violents génèrent un environnement hostile envers les personnes concernées et porte une atteinte inacceptable à leur dignité et à leurs libertés. Ce n’est pas de l’humour, ce ne sont pas des compliments! Beaucoup d’entre nous ont le réflexe de baisser la tête, ne pas répondre, changer de trottoir… Nous tentons d’éviter ces réactions anxiogènes en cessant de sourire en public, en s’habillant différemment, en ne prenant plus les transports en commun de nuit. Bref, nous nous sentons moins en sécurité, moins autonomes. Par crainte, nous devenons moins ouverts aux vraies rencontres.
  • Mon corps n’a pas besoin de ton opinion.
  • Ma tenue n’est pas un appel.
  • Quel que soit ma tenue je veux marcher en paix.
  • Me siffler n’est pas un compliment. 
L’entreprise souhaite que chaque femmes soit en sécurité lors de ses déplacements à n’importe quel moment de la journée. Nous souhaitons également avoir un impact dans la société dans le combat que les femmes mènent chaque jour contre toutes formes de discriminations.
“Un non est un non, je suis libre de mes choix”
“Derrière chaque femme, se trouvent une multitude de combat”

On se souvient toutes des discussions que nous avons eu avec les femmes de notre entourage. Nos grands-mères, nos sœurs et nos mères sont celles qui nous ont élevées et façonnées tout au long de notre vie. Leurs récits nous permettent d’apprendre qui elles étaient durant notre absence. Cela nous permet également de perpétuer des traditions, de garder un héritage culturel. Ce qui résulte de nos différences, de notre manière d’agir ou de penser. Mais nous sommes toutes d’accord pour dire que tous les récits ont en commun les difficultés et obstacles auxquels les femmes de toutes générations confondues ont dû faire face.
 Nous faisons partie de cette génération où les rêves et ambitions sont plus accessibles. Certaines rêvent de famille, d’autres d’être des carriéristes, des artistes ou les trois. Mais le monde peut parfois être cruel avec nous. Dès lors que nous exprimons un soupçon de rêve qui correspond à un soupçon d’indépendance, nous faisons face à des mentalités arriérés. Certaines se battent, d’autres s’adaptent mais ce qui ressort de tout cela c’est que nous vivons malheureusement encore dans une société où nous sommes jugés constamment, que ce soit sur le physique, le parcours sentimental, ou tout simplement nos choix. 
On peut tout de même se dire que nous avons déjà bien évolué. Les femmes sont plus présentes qu’avant, nous prenons de plus en plus de place dans les décisions de nos pays. Mais aussi dans notre vie. La parole s’est libérée sur les difficultés du quotidien grâce à l’évolution de notre société. Nous dénonçons des choses et le monde entier à la possibilité de l’écouter
Mais ne nous contentons pas de cela, il y a encore de nombreux progrès à faire pour toutes celles qu’on ne considère pas, toutes celles qui subissent des violences de n’importe quel type que ce soit. Leave existe et est destinée aux femmes afin qu’elles puissent profiter d’un droit fondamental qui est la liberté d’aller et venir. Mais c’est plus que cela encore, c’est la liberté de profiter avec sa famille, ses amis, de travailler, de sortir et cela en toute sécurité. Une femme libre est une femme qui est épanouie. Derrière chaque grande femme se trouvent une multitude de combat et à travers Leave, nous avons choisi d’en faire partie. Exprimez-vous haut et fort, n’ayez pas peur que l’on vous voit et que l’on vous entende. Le soleil se lève pour tout le monde. 

Chaque femme à ses propres combats et chaque victoire est une avancée pour toutes les autres. 


Maïrame
Fondatrice de Leave

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *